Les secteurs d’activité de l’intérim

Afin de mieux cibler vos recherches d’emploi, il est important de connaître les secteurs d’activités qui ont recours à l’intérim, et de vous familiariser avec les métiers concernés. 

En 2014, la France a enregistré une baisse de l’emploi intérimaire pour la troisième année consécutive (-1.2%). Toutefois, la tendance semble s’inverser au début de l’année 2015 avec une progression en janvier de 1,2% par rapport à janvier 2014.

L’année dernière, l’évolution de l’emploi a été différente selon le secteur d’activité. Le secteur du BTP est celui qui a le plus souffert d’un contexte économique difficile. Il a connu une baisse de 15,3% de l’emploi intérimaire alors que celui-ci a progressé dans les autres secteurs d’activité : commerce (+2,7%), transports (+2,1%), industrie (+1,2%), services (+0,2%).

Le BTP

Le BTP est le plus gros demandeur de main d’œuvre intérimaire, recrutant à lui seul près d’1/3 des travailleurs temporaires. Malgré les difficultés que rencontre ce secteur, c’est une piste qu’il ne faut pas négliger dans votre recherche. Sachez que le BTP recouvre un panel très varié de spécialités et d’expertises, exigeant le plus souvent des qualifications particulières. Vos compétences seront donc vérifiées !

L'industrie

Le secteur industriel est généralement très volatil : son activité peut considérablement varier d’une période à l’autre, en fonction des commandes. Quand il faut répondre à une mission d’ampleur exceptionnelle, le recours à l’intérim est généralement inévitable.

L’industrie demeure un secteur phare pour les intérimaires. Certains postes demandent des qualifications techniques précises, mais d’autres sont plus faciles d’accès.

Le transport

Le secteur du transport se porte plutôt bien, avec un taux de croissance annuel en 2014 de 2,1%, et connait quelques fluctuations saisonnières qui imposent le recours à l’intérim. C’est le 3e plus important secteur d’activité pour les intérimaires.

Le commerce

Le secteur du commerce recouvre des activités très différentes, mais la plupart sont liées à la consommation des ménages, le reste relevant du commerce de gros à destination des entreprises. Son volume d’activité est resté stable en 2014 grâce à une moindre sensibilité aux cycles économiques.

Les intérimaires sont nombreux à opérer dans le commerce, notamment à des postes de vente, livraison ou de manutention.

L'agroalimentaire

L’agroalimentaire rassemble l’ensemble des métiers liés à la préparation et à la transformation des aliments. Un secteur relativement peu sensible aux cycles économiques et qui emploie une quantité stable d’intérimaires.

Les métiers de l’agroalimentaire exigent généralement une qualification professionnelle particulière. Il est donc important de se renseigner avant de postuler.

Les services aux entreprises

Le secteur des services aux entreprises continue à solliciter un nombre stable voire en augmentation d’intérimaires. Il propose notamment des missions au sein de grandes entreprises et centres de recherche.

Les effectifs intérimaires y sont en effet mis à contribution dans des activités à forte valeur ajoutée, comme l’ingénierie ou l’activité au sein des sièges sociaux.

Suivre le traitement de son dossier arrêt de travail

Pour suivre le traitement de votre dossier, connectez-vous à votre espace client

Suivre le traitement de son dossier arrêt de travail