La pension de réversion

Le conjoint ou l’ex-conjoint d’un intérimaire décédé a droit à une pension de réversion de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) et une autre de l’Arcco et l’Agirc (organismes de retraites complémentaires).

La pension de réversion CNAV (régime de base)

  • Le conjoint ou l’ex-conjoint a droit à une pension de réversion à partir de 55 ans.
  • Les ressources du conjoint ne doivent pas dépasser un certain plafond.
  • La rente correspond à 54 % de la pension dont bénéficiait ou aurait bénéficié le défunt.

Consultez : www.cnav.fr

Les pensions de réversion Arrco et Agirc (régimes de retraite complémentaire)

  • La pension de réversion des veufs et veuves est versée au plus tôt à 55 ans ou sans condition d’âge si le conjoint a 2 enfants à charge au moment du décès du participant ou s’il est invalide ou le devient.
  • Pour le régime Agirc, les conditions sont les mêmes. En outre, la pension de réversion est attribuée à taux plein dès 60 ans, ou dès 55 ans pour les veuves et veufs qui bénéficient de la pension de réversion du régime général de la Sécurité sociale.
  • La pension est égale à 60 % des points de retraite acquis par le défunt et peut être cumulée avec d’autres revenus. Elle est définitivement supprimée en cas de remariage.
  • Les régimes Arrco et Agirc prévoient l’octroi d’une allocation pour les orphelins de deux parents jusqu’à 21 ans (allocation versée sous condition jusqu’à 25 ans).

Pour plus de précisions consultez : www.reunica.com

Pour plus d’informations, télécharger le guide « vous écouter, vous accompagner » ci-dessous.

Accompagnement pour les veuves et les veufs

Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et gratuit pour faire face aux difficultés.

AT Services

En cas de décès, différents services peuvent être activés par AT services.

AT Services

Guide "Reconstruire"

Que faire au lendemain du décès de votre conjoint(e) ? Les démarches, vos droits, ceux de vos enfants…
visuel_reconstruire

Action sociale : écoute, conseil, orientation

Vous rencontrez des difficultés financières suite au décès d’un proche ? Des professionnels de l’action sociale peuvent vous aider à trouver des solutions adaptées à votre situation.

Tél01 40 22 30 00